Est-ce que l’école va totalement changer dans ces prochaines années ?

avril 16

La crise sanitaire du COVID-19 a mis a mal notre système scolaire puisque celui-ci fut arrêté durant des semaines pour cause de confinement total. Le constat fut clair, nous n’étions pas préparés à une telle crise et il fut très difficile de s’adapter à cette nouvelle façon de faire cours. Les professeurs, tous les enseignants, ont du revoir leur façon de faire cours en utilisant les outils numériques, internet et des réseaux sociaux pour communiquer.

L’éducation nationale bien aidée par le CNED

On peut effectivement remercier le Centre National d’Enseignement à Distance (CNED) qui a mis à disposition des millions d’enfants sa plateforme et ses outils scolaires. Grâce à l’accès à ce site, les cours ont pu être suivi « presque » normalement, tout du moins en mode digital. On sait qu’il y a eu des familles quelque part « punies » du fait qu’elles se trouvaient en zone blanche, n’ayant pas accès à internet ou alors ayant une connexion très faible, ne permettant pas de suivre des cours en ligne.

internet lent

Est-ce qu’après cette expérience difficile (confinement de plusieurs semaines) l’école va t-elle revoir son mode de fonctionnement ? C’est une question tout à fait légitime si l’on se réfère à certains articles indiquant la possibilité que ce que l’on vient de vivre risque de se reproduire. Cette catastrophe sanitaire est sans précédent en France, c’est donc sur une feuille blanche que vont commencer les projections imaginables d’une école nouvelle.

Les nouvelles technologies pour nous sauver ?

Petite parenthèse qui n’est pas en lien avec l’école, mais qui doit être précisée. Ce sont dans les pays où l’on a utilisé les nouvelles technologies et particulièrement les outils numériques que l’on a pu endiguer au mieux le COVID-19.

Pour l’école il ne fait aucun doute que ce sont les outils interactifs qui vont être le plus développés. On ne pourra pas à l’avenir infliger un tel bouleversement que celui subit suite au confinement du coronavirus en mars 2020. Il faudra que l’école puisse s’adapter et proposer des méthodes d’apprentissages performantes à distance. Il y a aujourd’hui des outils interactifs dans pratiquement toutes les écoles, cet article nous présente les avantages du TBI par exemple. Mais on doit aller encore plus loin, mais avouons-le, ce ne pourra se faire comme cela, l’éducation nationale d’aujourd’hui ne s’est pas faite en un jour !

vote electronique

Le jour d’après le COVID-19

La sortie du confinement, le coronavirus jugulé, la reprise de l’école, la vie suit son cours, avec les peines que tout cela à pu entrainer. Il faut préparer l’avenir et habituer dès maintenant à apprendre à nos enfants à se servir d’outils interactifs. Certaines écoles ont commencé à utiliser un système de vote interactif, un outil pédagogique très ludique qui assure une animation de cours très participative. C’est un boitier de vote interactif qui a l’avantage d’évaluer une classe ou élève par élève. L’interactivité avec un tel outil peut nous projeter dans un futur où l’école devrait à nouveau se dérouler à distance.

Il est intéressant de réfléchir à comment sera l’école dans le futur, de prendre en compte ce qu’il vient de se passer, le jour d’après le COVID-19 doit nous permettre à tous d’apprendre et de nous surpasser.

école interactive

L’école à la maison, est-cela l’avenir ?

C’est encore une fois la science, les nouvelles technologies et la faculté de s’adapter rapidement aux nouveaux outils de communication interactifs que nous pourrons sereinement voir venir tout autres catastrophe sanitaire. Terminons par une note plus optimiste, les scientifiques de la médecine mondiale vont nous mettre à l’abri et trouver un vaccin contre le COVID-19 ou d’autres éventuels coronavirus.

C’est donc aux états d’attribuer plus de subventions à deux grands ministères, voire 3 : l’école, la santé et la recherche.

COMMENTS ARE OFF THIS POST